Règles locales

En respectant ces 6 consignes c’est le confort de jeu de tous que vous améliorez 

Relevez vos pitchs sur les greens

Replacez vos divots sur les fairways

Ne roulez pas sur les départs et les avants greens avec vos chariots

Ratissez vos traces dans les bunkers

En arrivant au green, placez votre sac en direction du trou suivant

Balle placée tout au long de la saison. (Une longueur de carte) 

1 Lignes et piquets

  • Lorsque sont présents des LIGNES et des PIQUETS, les LIGNES prévalent.

2 Hors limites

  • Définis par les clôtures bordant le golf et/ou les piquets blancs. En cas de piquets blancs seuls, la ligne de tonte définit le Hors Limite.
  • Trou N°1 : Dans le trou à gauche avant le green, jeu interdit.

3 Parties intégrantes du parcours

  • Les chemins naturels et les rochers. (La balle doit être jouée comme elle repose)

4 Obstructions inamovibles

  • Les chemins et routes gravillonnés ou asphaltés. (Exemple Trou N°3)
  • Les bancs.
  • Balle touchant câble ou pylône ou siège du télésiège sur trou 2 et 5 : La balle doit être obligatoirement rejouée sans pénalité.

5 Obstructions amovibles

  • Les poteaux signalant les 135 m de l’entrée du green sont considérés comme obstructions amovibles.

6 Obstacles d’eau et obstacles d’eau latéraux (règle R26)

  • Un piquet jaune indique un obstacle d’eau frontal.
  • Un piquet rouge indique un obstacle d’eau latéral.
  • Les piquets et la ligne de tonte déterminent les limites de l’obstacle.
  • Si l’eau en débordant de l’obstacle est au-delà des piquets, l’eau sera considérée comme « eau fortuite ».

7 Terrain en réparation (règle R25-1)

  • Identifié par des piquets et/ou des lignes de couleur bleue (ou blanche).
  • Les drains effondrés et les dénivellations dues au système d’arrosage automatique.
  • Les ravines dans les bunkers lorsqu’il a beaucoup plu (orage).
  • Toutes les zones du fairway qui ne sont pas ou plus engazonnées.

8 Drop sans pénalité (déterminer le point de dégagement le plus proche + 1 longueur de club)

Le dégagement sans pénalité d’un terrain en condition anormale concerne la position de la balle ainsi que le stance du joueur et l’espace nécessaire au mouvement de son club pour les :

  • Obstructions inamovibles (permanentes et temporaires).
  • Terrains en réparations.
  • Trous d’animaux fouisseurs (taupe, lapin, fourmilières, etc.).
  • Le dégagement sans pénalité d’un terrain en condition anormale ne concerne que la position de la balle pour :

o    L’eau fortuite.

o    Balle dans son pitch (drop au point le plus proche de l’endroit où la balle repose).

o    Les traces profondes de pneus de véhicules.

9 Pierres dans les bunkers

  • Elles sont obstructions amovibles (la règle 24 s’applique).

Les râteaux doivent être placés dans les bunkers. Une balle droppée peut toujours